Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

Publié par Lolie

 

Mon amour, mon Maître !

Je vie au rythme de tes désirs

Sensualité de la chaleur de tes nuits

Je m'offre à toi telle que je suis...

Mon corps est le jouet de tes fantasmes

Je suis ta Rose, parfum de mon plaisir

Mon coeur s'ouvre devant toi

Je suis ta soumise, ta femme

Et je me mets à genou, devant toi...

Dépose-moi, entre mes lèvres

Le présent de mon obéissance

Et la sève de ta jouissance

Une histoire que tu parachèves

Chaque matin

Comme un eternel destin

 

Mon amour, mon Maître...

Attache moi a ta volonté

Laisse-moi être ton esclave

Ta chienne que t'aime dresser

Ta poupée dépravée

Que tu corrige d'une fessée

Prisonnière de tes entraves

Je te donne mon amour

Cette rose qui chaque jour

Se nourrie de tes chimères

Reculant tout les tabous

Tu es mon plaisir dans son extrême

Le piment de ma passion

 

Mon amour, mon Maître

Je te dévoue cette fascination

Cette tendre renaissance

Quand nos corps se mélangent

Accorde-moi ta punition

A coup de fouet, jusqu'au sang,

Marque-moi, violement

À en perdre la raison

Tatous moi, ta possession

Je suis ta propriété

Ton plus bel objet

Tu me couvre de tes caresses

Tu me blesses de ta tendresse

D’un mouvement de bassin,

Tu deviens mon amant

D’un fragile regard libertin

Et un interminable gémissement

Je te souffle un "je t'aime"

 

Mon amour, mon Maître

Je repose mon visage

Sur le bas de ton ventre

Soumise attentive et dévouée

Ton sexe a porté de mes lèvres

Ma langue le caressant furtivement

Comme une fille sage

Guettant l’épicentre

D’un désir naissant

Signe d’une terrible fièvre

Que tu m’ordonneras d’assumer

 

Mon amour, mon Maître

Complètement nue

Mes mains dans le dos, attachées

A genou, t’offrant mon intimité

Savourant une humiliation

Qu’impose cette position

Je goûte au fruit défendu

D’un mouvement emporté

Contraint par ta volonté

D’enfoncer ton membre durcit

Dans ma bouche profondément

Ma respiration troublée

Par ton excitation dévoilée

De ton Plaisir interdit

Qui s’écoule soudainement

Dans ma gorge violentée

Offensant mon désir

M’empêchant de jouir

Me transformant

En objet au service

D’un amant dominant

 

Mon amour, mon Maître

Soumise obéissante

Je cède a tes sévices

Troublant mon innocence

Forçant mes pensées

A accepter ta dernière aspiration

Outrage ultime et profond

Que j’ai toujours refusée

Abusant de mon être

Honteuse d’admettre

Qu’une jouissance délicieuse

Me rend intensément heureuse

 

Mon amour, mon Maître

Je crois en toi,

Telle une Rose fanée qui renait

Après s’être nourrie de ta passion effrénée

 

Mon amour, mon Maître

Je n’aime que toi……

 

Lolie

Commenter cet article