Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

Ce soir, j'ai rencontrée une femme un rayon de soleil elle m'a donnée du plaisirs rien qu'avec des mots elle m'a appelée par mon nom elle savait tendre l'oreille j'aimais l'écouter j'en éprouver du plaisir elle me faisait oublier la réalité de ma vie,...

Décidément je suis bien sage en ce moment ... La solitude des soirées nourrie mes fantasmes les plus secrets, lire un livre ou regarder des series ou l'amour est un moteur de suspenses me suffisent plus, alors je prends un papier et un crayon et je déssine...

Parfum d'un soir Secret d’un petit boudoir Au delà du miroir Juste un rêve Une rencontre imaginaire Au loin un regard curieux Brillant de désirs Observateur, malicieux Seulement par plaisir Juste pour m’émouvoir Je le sens… Le ressens… Devant moi, moi...

Comprends-tu ? Cette douleur qui est en moi , qui grandit et me dévore, qui m’entraine vers la nuit…. Comprends-tu ? Cette sensation, De solitude, d’abandon, Qui brûle en moi… Comprends-tu ? Puissante sorcellerie, Qu’infuse la mandragore, Qui bouillonne...

Quand tu me serre contre toi… Quand je m'abandonne dans tes bras… Quand tes lèvres effleurent les miennes, Et finissent par poser un baiser dans mon coup… Quand ton silence devient le plus doux des mots d'amour… Quand ta respiration se mêle à la mienne…...

Tous les mots doux qui sortent de ma bouche tous les mots sur cette feuille que je couche sont pour moi comme une brassée de fleurs que je t'envois pour illuminer ton coeur... Ma cherie, tous ces instants de tendresse qui coulent sur moi comme une caresse...

L'amour c'est... Comme une bulle de savon, Magie d'etre nous, Elle sent bon, parfumée de notre plaisir, Kaleidoscope... Elle ressemble à ton sourire, de mille et une couleur.. Elle se nourrit de nous, grandit, grossit; puis..... ploc!... Elle disparrait......

Petite fille je ne fais que raconter cette histoire qui est la tienne Je ne fais que montrer au monde ces horreurs quotidiennes Petite fille tu es née dans un foyer déjà brisé Où seul le diable aurait pu s'épanouir dans cet enfer grisé Petite fille, tu...

Elle avait ce petit air heureux, Innocente, A peine dix huit ans, Une robe légère et colorée, Un foulard dans les cheveux, Sandales en cuir souple, Le sac se baladant contre sa hanche. Sur son chemin, une rencontre, un sourire Son foulard emporté par...

Il y a dans un coin de mon cœur une éternelle pénible douleur qui ne cesse de fuir pour toujours revenir Quel vent me tient encore debout Accrochée à ce fil de rien Quand mes rêves sont devenus flous Lieux austères et sans lendemain Il y a toi, qui marche...

1 2 > >>