Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

Le jour docile est presque éteint, Sur ta peau nue, mêlée de cuir. Décor perdu au creux des saints, Affûte du désir de fuir. Ton corps perdue écrit un Non, Ta bouche se serre au fond d'un cri. Tes seins durcit nous donne le ton, Ton cœur soumit d'orgueil...