Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

Publié par Lolie

168.jpg

 

Ce soir là, on rentrait toute les deux, exités de nos achats, on avait passé la journée à essayer et acheter des dessous sensuels, de fous rire aux attouchements subtils et furtifs, notre désir fût pousser à l'extrême, c'est aisnsi, qu'une fois chez moi, on décida, toute les deux, de remettre les fins tissus de notre euphorie commune....

On s'aida mutuellement a se déshabillé, pretexte encore une fois a des mains plus ou moins baladeuses... Une fois nue, le délice de nos regards admiratifs sur nos corps attisa notre nervosité et nous encouragea a aller plus loin...

Je la pris par la main et l'attira vers la chambre, elle resta debout devant moi pendand que je me couchais sur mon lit, le bruissement des draps l'interpella la transformant en une autre femme, plus charnelle, plus audacieuse... Mon corps devenait animal et mourrait d'envie qu'on s'occupe de lui....

Elle s'avança vers moi, tremblante, hésitante....

Je fermais les yeux et attendais presque impatiente , Je humais son parfum au dessus de moi, Enfin, elle se décida, je pouvais sentir ses doigts oser me toucher, palper puis d'un mouvement presque imperceptible, sentir leurs caresses sur ma peau, frissonnant a leurs contacts, je m'abandonnais lentement a son plaisir...

Pudiquement, elle posa ses lèvres sur mon épaule, puis dans mon cou, elle me mordilla l'oreille, puis revint sur mon épaule... Ses mains jouaient avec mes cheveux, m'enlaçant fermement, elle me plaqua ma tête contre sa poitrine, me m'aventurais a embrasser son sein, puis l'autre, a gober et mordre son extrémité, elle réagit presque spontanément à poussant un léger râle... Elle me serra plus fort...

elle, pendant ce temps, n'était pas en reste, n’épargnant aucune parcelle de mon corps, elle le couvrait de baisers, de caresses, j'avais du mal a retenir mon émoi, mais, je reteins mon souffle quand un doigt puis deux, pénétrèrent mon intimité, insistèrent sur mon clitoris, mes membres se crispèrent, je partais dans un tourbillon, m'éloignant de toutes réalités, mes sens en éveil, j'approchais doucement de l'ultime sommet de mon plaisir.... Chaleur humide de ma vulve, elle s'en nourrissait, de sa langue avec délectation, ne perdant pas une goûte de ma jouissance que j'atteignis quelques minutes plus tard....

Sans reprendre mon souffle, je voulais lui rendre ce plaisir qu'elle m'avait donnée, désirant à mon tour, goûter au doux parfum de son sexe, le titillais son bouton, la volupté de sa peau m'enchantée, je forçais sa bouche avec un doigt qu'elle suça avec gourmandise... elle partie, elle aussi très vite dans une jouissance incontrôlée que je goûtais avec régal...

On resta un moment, sans bouger, ivre de bonheurs, prolongeant ainsi nos ébats voluptueux, se serrant l'une contre l'autre, sentant l'amour,embaumant notre chambre de nos odeurs,, nos bras enveloppant nos corps, reprenant lentement notre souffle... notre exaltation céda sa place au silence, tendrement, nos regards se croisèrent avant de s'endormir, enlacées....

Lolie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article