Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

Publié par Lolie

Le monde se meurt
 
Le monde n'est pas le reflet des hommes 
Ils ont pourtant changés la donne
En quelques centaines années 
De leurs mains, 
L'homme a façonné son destin
Par leurs plus grands défauts
L'égoïsme comme vertue
Il n'en ai encore plus têtu
Il convoite par orgueil
Pour l'inscrire dans un recueil
L'homme conquerant
Entre tempêtes et grondements
Il est devenu son plus grand fléaux
Se voilant les yeux depuis le début
Et depuis la première heure
Il a battit son histoire
Sur leur éphémère pouvoir de posséder
Sans appercevoir leurs malheurs
Destruction
est leurs seules préoccupations
Il fait la guerre, tue, terrorise
Par lui, le monde agonise
Lui qui a tant donné
Le bois pour se chauffer
La pierre pour s'abriter
Le pétrole pour voyager
Et pour son confort et boire
Ses trésors et son eau
L'homme aujourd'hui, désemparé
contemple ses erreurs
Mais continue d'abuser
Paradoxe, il reste portant
son seul salut...
Depuis maintenant trop longtemps
exaspérément, le monde se meurt..

Lolie
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article