Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

Publié par Lolie

Je me souviens d’un soir,…

Nous rentrions tout les deux d’une journée de travail et la nuit venant, dans ce lit, j’ai eu très envie d’elle. Je me retournai ainsi et commençai les caresses et baisers de circonstances. Mais elle me repoussa, me disant qu’elle était fatiguée et qu’elle n’avait pas très envie. Alors je m’en excusai et me leva pour fumer une cigarette. Puis l’instant d’après, je la vis arriver vers moi, s’accroupir entre mes jambes et commencer a embrasser mon sexe. Je la stoppa, lui disant que ce n’était pas une obligation, que ce n’était pas grave, qu’elle n’était pas obligé. Elle me dit :

-« Je ne vais pas te laisser comme ça ! Ce n’est pas parce que je n’ai pas envie que je ne peux pas te faire du bien ».Moi :

-« Oui, mais tu n’es pas obligé ! ».Elle :

_« Oui,…Mais je t’aime ! ».

Je me sentis très gêné, me retenant à ce qu’il pouvait arriver, ne sachant pas jusqu’ou elle pouvait aller…Mais elle ressentit cette gêne et me dit comme pour me rassurer :

-« Laisse toi aller, laisse moi faire »

Parce que je me sentais bien, je ne teint pas cinq minute. Et me laissa aller dans un orgasme qui fit frémir  tout mon être et me surpris presque à en hurler de plaisir. Puis vint la gêne, encore. Parce que trop de jouissance avait flatté mon élan que sa bouche ne pue contenir. Et comme en réponse à un quelconque souci de ma part,  s’en accommoda de ses doigts.  Se délectant des sillons de semences sur son visage et ses lèvres me chuchotant un « Hum,…c’est bon !» avec un sourire de satisfaction.

Elle se redressa ensuite, m’embrassant tendrement et retourna se coucher .Et voilà soudain, que de cet acte qui m’avait toujours semblé dégradant et humiliant pour la plupart. Cette jeune femme  c’était exécuter sans retenue et par amour dans une pratique dont son seul plaisir avait été le mien.

TiTFreD

 

Commenter cet article