Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

36945672
Je me présentais là, devant un homme dont j'avais décider d'offrir un cadeau érotique, je l'avais fait assoir sur une chaise au milieu de la pièce dont j'avais poussé les meubles pour faire de la place...
Deux spots rouge et jaune éclairaient ce qui allait devenir la scène et je cossent, le supplice de cet homme que je connaissais depuis longtemps, amant de quelques nuits magiques mais sans lendemain...
Il etait surpris mais excité de la situation, je commença a tourner autour de lui, proche de ses mains mais m'éloignant a chaque tentatives pour me toucher, montrant que c'est moi qui tenait la baguette et qu'il devait jouer le jeu pour ne pas rompre l'ambiance... Je bougeais au rythme de la musique du film 9 semaine et demi chanté par Joe Cocker, ce qui pimentait le petit jeu érotique que j'offrais sans tabous... Mon chemisier ne résista pas a mon désir de provocation et d'un geste, je l'envoya vers lui, il le ramassa et le porta a son visage pour sentir mon odeur....
Ma danse devenu sensuelle pour jouer de l'éclairage chaud et complice des spots sur mon corps j'entrepris de déboutonner ma jupe et d'un mouvement des hanches, tomba a mes chevilles, et d'un mouvement, rejoignis mon chemisier, toujours dans les mains de mon voyeur....
Je m'approcha de lui et me retourna pour m'assoir sur ses genou, me frottant a lui, je l'autorisa a me dégrafer on soutient-gorge que je tenais avec mes mains pour ne pas montrer mes seins trop vite, je me leva pour me mettre hors de porter de ses caresses et me retourna a nouveau vers lui, toujours les bonnets, seul rempart qui protégeais mes seins, mais dont j'allais libérer lentement en observant le regard de mon amant, sa brillance me rassurer, et je me mit a genou puis sur le dos en essartant mes cuisses et tout en me caressant le sexe, j'offrais une vue sur mon intimité que seul le tissus de mon string voilé de sa transparence... L'effet était immédiat, je pouvais voir une bosse de plus en plus grosse se dessiner sur son pantalon, je m'approcha a quatre patte, comme une tigresse et d'un geste furtif de ma main, toucha l'objet que je sentais dur a travers le tissus.... le dernier rempart a ma nudité glissa sensuellement le long de mes jambes et relevant celles ci vers le plafond, j'enlevai mon string que j'envoyai a son tour vers lui, qu'il huma également les odeurs de ma chatte excitée...
J'offrais ainsi le décadent objet qu'il allait posséder plus tard mais avant, devant lui, je me caressais, pour devenir sa soumise, je m'abandonna a ses mains, sa bouche, sa langue, je le déshabilla rapidement et j'engloutis son sexe dur et long, pour gouter a son excitation, au bord de la jouissance, il se retira et me pénétra violemment, sans ménagement, soulignant son état très chaud, il confirmait ainsi sa prise de pouvoir e mon abandon total a son plaisir, me regardant fixement dans les yeux, j'allais jouir comme jamais presque en même temps que lui, je sentis un liquide chaud envahir mon ventre, ce qui me fit pousser un cri, surprise qu'il ne s'était pas retiré pour éjaculer, on s'embrassa pour terminer la nuit l'un contre l'autre, conscient qu'aux premières lueurs du jour, il s'en ira auprès de son épouse comme si rien ne s'était passé...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :