Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

307269 35178780 35916963-1 H172102 L
Voilà, j'ai bien sur obéi a ta demande, dessous rouge sous un chemisier blanc et une jupe droite fendue noire, des bottines rouges et un maquillage assez prononcé... j'ai passé la journée avec mon amie, a faire les boutiques, puis, dans un restaurant raffiné de la rive droite du Mein, très V.I.P. et surtout un lieu incontournable des jeunes branchés et jeunes entrepreneurs de la ville, tu aimerais je pense, des jeunes artistes exposent leurs peintures... L’intérieur est très épuré, très zen, les meubles blancs et noirs laqués et un décor de miroirs et de tableaux, on y mange bien... Après on s'est baladé, main dans la main, dans la rue et au parc, la tenue que tu m'as choisi, était pas vraiment faites pour draguer, je suis un peu furieuse mais le soir au club, c’était différent... Je crois que mon style devait signifié aux hommes que je devais être une bourgeoise qui se sentait seule et avait besoin d'un gigolo, ça me plaisait et surtout, je jouais a les repousser mais le clou de la soirée devait passer un peu plus tard... j'avais pas mal danser et avec mon amie, on s'est reposé toutes les deux sur un canapé dans le coin de la salle, on riait comme des folles, quand entre deux rires, je lui demanda d'enlever mon shorty, au début elle refusa, mais elle a fini par accepter, elle remonta ma jupe jusqu'à la taille, se mis a genou et l'enleva avec la bouche, une façon qui m'étonna mais qui a pas du passer inaperçue. Je crois qu'un type remarqua notre délire car il nous offrit deux verre d'un cocktail plutôt détonant, la spécialité du club, il nous lança un clin d'oeil qui voulait en dire long.... J'ajoutai, par jeu, autour des verres, l'objet du délit et on abandonna notre place, je me sentais vraiment excitée de me sentir nue sous ma jupe et ça devait se voir a ma façon de bouger, de danser, je me caressais mon corps, je m'en rendais pas vraiment compte de l'effet que ça devait faire sur mes observateurs, le mélange d'alcool du fameux cocktail sans doute, Mon amie me dit en chuchotant que son string avait rejoint le mien, je devinais facilement son anatomie car sa robe, très souple, laissait aucun doute a ce sujet, je regarda furtivement vers notre table et ma surprise fut grande, le shorty et son string avaient disparus, je n'osais voir les regards des clients qui semblaient tous se diriger vers moi, je sentais mon visage changer de couleurs, j'étais plutôt mal a l'aise et mon sexe commençait a mouillait d'excitation... Mon amie ne s'était rendu compte de rien. Le pire arriva quand le DJ pris son micro, montra ma petite lingerie et celle de ma cavalière, elle ria encore plus, il continua en disant que ces objets cherchaient ses propriétaires et qu'elles devaient venir le récupérer chez lui... Là , s'en était trop, je me dirigea vers les toilettes et m'enferma dans une cabine, je ne pouvais m'empêcher de me caresser tellement le désir montait en moi, j'aurais donner beaucoup pour avoir une personne avec moi, je fini par pousser un petit cris de plaisirs, je me réajusta et me passa un peu d'eau sur le visage qui avait besoin d'être remaquillé, dans mon sac, il y avait tout pour me refaire une beauté, ce que je tarda pas a faire... Au bout  d'un instant, je retournas dans la salle retrouver mon amie qui me poussa a récupérer mon shorty, elle avait son chemisier ouvert et on pouvait apercevoir ses seins, elle me montra son string, qu'elle avait remis devant toute la salle... je me dirigea vers lui en me faisant toute petite pour ne pas me faire remarquer mais quand je vis le DJ porter l'objet a son nez, je rebroussa chemin, j'avais honte, et une envie de m'enfuir de peur qu'il dise aux hommes de vérifier si toute les filles avaient bien une culotte en sa possession... Il ne le fit pas mais je sentais les hommes curieux de connaître qui était la victime, les regards se tournaient vers les fesses des femmes pour deviner ce qu'elles portaient en dessous, certaines peu farouche leurs montraient que c’était pas elles en levant leurs jupes... Je demanda a mon amie si elle voulait partir , elle me dit non, car elle s'était levée un garçon, qui a première vu, avait mis ses mains sur sa poitrine qui avait droit a une petite gaterie, je l'abandonna et demanda a l'accueil de me commander un taxi, je sorti du club très vite, ça devenait trop dangereux pour mon intimité et monta dans le véhicule, il me semblait voir le chauffeur essayer de deviner ma lingerie, je le vis bouger le rétroviseur, je serra mes cuisse craignant qu'il s'aperçoive ma nudité, mais bon, rien de plus qu'une pensée dans ma tête, arrivée chez moi, je demanda si il avait la gentillesse de m'accompagner jusqu'à la porte d'entrée et que je soit a l’intérieur de l'immeuble pour repartir, le quartier n'était pas sur, une mésaventure d'il y a deux semaines m'avait donnée une leçon de prudence, ce qui fit sans problème, une fois la porte ouverte, je lui donna un petit baiser et je regagna mon appartement hâtivement... Chez moi, je me déshabilla pour me mettre a l'aise, je me servis un verre de vodka, j'en avait besoin, et avec, entierement nue, je plongea dans l'eau tiède et bouillonnante de mon jacuzzi pour me relaxer avant d'aller rejoindre mon lit....