Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

Le langage magique utilisé dans les rituels sataniques, est l'enochien, un langage sensé être plus vieux que le sanscrit, avec une prononciation, une grammaire et une syntaxe basique. Il apparut pour la première fois en 1659 dans la biographie de John Dee, astrologue du 16éme siècle. Cette biographie faite par Meric Casaubon, décrit les activités occultes de John Dee et de son associé Edward Kelly qui lisait dans le cristal, mais pas dans une boule de cristal, dans une pyramide de cristal. Il lut ces textes, par cet intermédiaire. J'ai représenté les traductions afin de pouvoir les utiliser correctement dans la magie sataniste. En enochien, la signification des mots, combinées avec leur qualité, crée des paternes de son qui entraînent des vibrations de l'atmosphère. Le ton barbare de ce langage lui donne un effet véritablement magique dans l'astral, qui ne peut être décrit. Pendant longtemps, les clés enochienne, ont été tenues secrètes. Le peu d'imprimé qui en existé, ont été remplacé et traduit en des textes remplis d'euphémismes et de chiffres incompréhensibles, ne collant plus du tout aux textes originaux. Les textes traduit ici, le sont dans la pure foi païenne. Ainsi sont les vraies clés enochiennes, reçu d'une main inconnue.

La première clé

La première clé représente une proclamation initiale de Satan, début des lois des théologies temporales et de son pouvoir.

0l sonuf vaoresaji, gohu IAD Balata, elanusaha caelazod:

sobrazod-ol Roray i ta nazodapesad, Giraa ta maelpereji, das hoel-qo qaa notahoa zodimezod, od comemahe ta nobeloha zodien ; soba tahil ginonupe pereje aladi,

das vaurebes obolehe giresam. Casarem ohorela caba Pire : das zodonurenusagi cab : erem Iadanahe. Pilahe farezodem zodenurezoda adana gono Iadapiel das

home-tohe : soba ipame lu iparnis : das sobolo vepe zodomeda poamal, od bogira aai ta piape Piamoel od Vaoan ! Zodacare, eca, od zodameranu! Odo cicale Qaa; zodorejr, lape zodiredo Noco Mada, hoathahe Saitan!


Je règne sur vous, dit le dieu de justice, en pouvoir exalté au-dessus et en dessous. Dans ses mains, le soleil est comme une épée et la Lune comme un feu pénétrant. Moi qui ai mesuré vos vêtements du sein de mes propres parures, et qui vous est rassemblés comme les paumes de mes mains. Moi qui ai garni vos sièges du feu ~s moissons et qui ais embelli vos vêtements d'admiration. Je vous ai donné une loi pour gouverner les êtres saints. Et je vous ai livré des

verges avec l'arche de connaissance. De plus si, vous avez élevé la voix et vous avez juré obéissance et foi à celui qui vit et qui triomphe, pour qui nul commencement n'existe, ni fin ne peut arriver. Il brille comme une flamme au milieu de votre palais, et règne parmi Vous comme la balance de rectitude et de vérité. Venez donc et apparaissez. Ouvrez les mystères de votre création. Soyez-moi amicaux, car je suis le serviteur du même, votre Dieu, le véritable adorateur de Satan.

La deuxième clé

Afin de rendre hommage aux ébats qui permettent la continuation de la vie, la second clé prolonge cette reconnaissance de notre héritage terrestre sur un talisman de pouvoir.

Adagita vau-pa-ahe zodonugonu fa-a-ipe salada! Vi-i-vau el! Sobame ial-pereji i-zoda-zodazod pi-adapehe casarema aberameji ta ta-labo paracaleda qo-ta lores-el-qo turebesa ooge balatohe!

Giui cahisa lusada oreri od micalapape cahisa bia ozodonugonu! lape noanu tarofe coresa tage o-quo maninu IA-I-DON. Torezodu! gohe-el, zodacare eca ca-no-quoda! zodameranu micalazodo od ozadazodame vaurelar; lape zodir IOIAD!


Les ailes du vent peuvent-elles comprendre vos voix de prodige, 0 vous progénitures que les flammes brûlantes ont façonnées dans les profondeurs de mes mâchoires. Vous que j'ai préparé comme des coupes pour une noce, ou comme des fleurs en leur beauté pour la chambre de rectitude. Vous avez les pieds plus fermes que la roche stérile, et vos voix plus puissantes que les vents innombrables. Car vous voilà devenu un édifice comme il n'en existe aucun, sauf dans l'esprit du tout puissant Satan. Levez-vous, dit le premier. Venez donc à ses serviteurs.

Apparaissez en puissance, et faites pour moi un foisonnement vigoureux, car je suis à celui qui vit à jamais.

La troisième clé

La troisième clé établit le contrôle de la terre entre les mains de ces grands magiciens satanistes qui à travers les âges successifs ont tenu une influence sur les gens du monde.

Micama! goho Pe-IAD! zodir com-selahe azodien biabe os-lon-dohe. Norezodacahisa otahila Gigipahe; vaunid-el-cahisa ta-pu-ime qo-mos-pelehe telocahe; qui-i-inu toltoregi cahisa i cahisaji em ozodien; dasata beregida od torezodul! Ili e-Ol balazodareji, od aala tahilanu-os netaabe:

daluga vaomesareji elonusa cape-mi-ali varoesa cala homila; cocasabe fafenu izodizodope, od miinoagi de ginetaabe: vaunu na-na-e-el: panupire malapireji caosaji. Pilada noanu vaunalahe balata od-vaoan. Do-o-i-ape mada: goholore, gohus, amiranu! Micama! Yehusozod ca-ca-com, od

do-o-a-inu noari micaolazoda a-ai-om. Casarameji gohia: Zodacare! Vaunigilaji! od im-ua-mar pugo pelapeli Ananael Qo-a-an.


Voyez, dit votre dieu, je suis un cercle et sur ses mains se tiennent douze royaumes. Six sont les siéges du souffle de vie. Les autres sont comme des faucilles tranchantes ou comme les cornes de la mort, où les créatures de la terre sont et ne sont pas sauf par ma propre main qui dort et qui se dressera. Dans le premier je vous ai établi en dispensateur et je vous ai placés en sièges douze de gouvernement, donnant pouvoir à chacun de vous successivement au-delà des 9 ages véritables du temps, afin que de vos plus élevé réceptacles, et des extrémités de vos domaines, vous opériez par mon pouvoir, répandant les feux de la vie et de l'accroissement continûment sur la terre. Ainsi vous êtes devenus les lisières de la justice et de la vérité. Par le nom de Satan levez-vous, je dis. Voyez, ses miséricordes fleurissent et son nom est devenu puissant parmi nous, par qui nous disons: Venez, descendez et adressez-vous à nous, comme à ceux qui ont part à la sagesse secrète de votre création.

La quatrième clé

La quatrième clé réfère aux cycles du temps.

Otahil elasadi babaje, od dorepaha gohol: gi-cahisaje auauago coremepe peda, dasonuf

vi-vau-di-vau? Casaremi oeli meapeme sobame agi coremepo carep-el: casaremeji caro-o-dazodi cahisa od vaugeji; dasata ca-pi-mali cahisa ca-pi-ma-on: od elonusahinu cahisa ta el-o calaa.

Torezodu nor-quasahi od fe-caosaga: Bagile zodir e-na-IAD: das iod apila! Do-o-a-ipe quo-A-AL, zodacare! Zodameranu obelisonugi resat-el aaf nor-mo-lapi!


J'ai posé mes pieds au sud et j'ai regardé autour de moi, disant, les tonnerres de l'accroissement ne règnent-ils pas au Second Angle? Sous eux j'ai placé ceux que personne, n'a jamais dénombrés. En eux le deuxième commencement des choses apparaît et devient vigoureux. Ils sont en outre, successivement, le nombre du

temps et leurs pouvoirs sont comme le premier 9. Levez-vous, vous les fils de plaisirs et visitez la terre. Car je suis le seigneur votre dieu qui est et qui vit. Au nom fie Satan, venez et apparaissez en agréables sauveurs afin que vous le célébriez parmi les fils des hommes.

La cinquième clé

La cinquième clé affirme la présence satanique de magiciens et de prêtres sur la terre.

Sapahe zodimii du-i-be, od noasa ta qu-a-nis, adarocahe dorepehal caosagi od faonutas peripesol ta-be-liore. Casareme A-me-ipezodi na-zodaretahe afa; od dalugare zodizodope

zodelida caosaji tol-toregi; od zod-cahisa esiasacahe El ta-vi-vau; od iao-d tahilada das hubare pe-o-al; soba coremefa cahisa ta Ela Vaulasa od Quo-Co-Casabe. Eca niisa od darebesa quo-a-asa: fetahe-ar-ezodi od beliora: ia-ial eda-nasa cicalesa; bagile Ge-iad I-el!


Les bruits puissants sont entrés dans le troisième angle et sont devenus comme olives au mont des oliviers. Ils regardent joyeusement la terre et demeurent dans la splendeur des cieux en consolateurs perpétuels. A eux, j'ai attaché des piliers de joie et je leurs ai donné des vases pour arroser la terre et ses créatures. Et ils sont les frères du premier et du second et le commencement de leurs propres siéges qui sont garnis de lampes qui brûlent,continûment dont

les nombres sont comme le commencement, les extrémités et le contenu du temps. Venez donc et écoutez votre création. Visitez-nous en paix et en consolation. Confirmez-nous comme ceux qui doivent recevoir vos mystères: pourquoi? Notre seigneur et maître est un.

La sixième clé

La sixième clé établit la structure et la forme de ce qui est devenus l'ordre du trapézoïde et l'église de Satan.

Gahe sa-div cahisa em, micalazoda Pil-zodinu, sobam El haraji mir babalonu od obeloce samevelaji, dalagare malapereji ar-caosaji od acame canale, sobola zodare fa-beliareda caosaji

od cahisa aneta-na miame ta Viv od Da. Daresare Sol-petahe-bienu. Be-ri-ta od zodacame ji-mi-calazodo: sob-ha-atahe tarianu luia-he od ecarinu MADA Qu-a-a-on!


Les esprits du quatrième angle sont 9, puissants au firmament des eaux. Le premier les a disposés pour tourmenter le misérable et couronner le juste de fleure, leur donnant des traits de feu pour vanner la terre et 9 travailleurs qui ne se reposent jamais. Leurs cours visitent la terre en consolation et ils apparaissent en autorité et en pérennité comme le second et le troisième. Ecoutez donc ma voix: j'ai parlé de vous et je vous convoque en pouvoir et en présence, moi dont les œuvres seront un chant d'honneur et la louange de Satan en votre création.

La septième clé

La septième clé est employée pour invoquer la luxure, rendre hommage aux attraits, à la fascination, et pour se réjouir dans les délices de la chair.

Ra-asa isalamanu para-di-zoda oe-cari-mi aao iala-pire-gahe Qui-inu. Enai butamonu od inoasa ni pa-ra-diala. Casaremeji ujeare cahirelanu, od zodonace lucifatianu, caresa ta vavale-zodirenu tol-hami. Soba lonudohe od nuame cahisa ta Da o Desa vo-me-dea od pi-beliare itahila rita od miame ca-ni-quola rita! Zodacare! Zodameranu! Iecarimi Quo-a-dahe od I-mica-ol-zododa aaiome. Bajirele papenore idalugama elonusahi-od umapelifa vau-ge-ji Bijil - IAD!

L'est est une maison de vierges qui chantent des louanges au sein des flammes de la première gloire où le sombre seigneur a ouvert la bouche. Elles sont devenues

demeures vivantes. En elles les forces de l'homme se réjouissent, et elles sont vêtues d'ornements éclatants qui produisent des prodiges en toutes créatures. Leurs royaumes et leur pérennité sont comme la troisième et la quatrième puissantes tours et comme les lieux de plaisirs, les siéges de miséricorde et de pérennité. 0 vous, servantes des plaisirs, venez, apparaissez. Chantez les louanges au créateur et soyez puissantes parmi nous. Car cette commémoration confère le pouvoir et notre force s'accroît en notre consolateur.

La huitième clé

La huitième clé réfère à l'émergence de l'âge satanique.

Bazodemelo i ta pi-ripesonu olanu Na-zodavabebe ox. Casaremeji varanu cahisa vaugeji asa berameji balatoha: goho IAD. Soba miame tarianu ta lolacis Abaivoninu od azodiajiere riore.

Irejila cahisa da das pa-aox busada Caosago, das cahisa od ipuranu telocahe cacureji o-isalamahe lonucaho od Vovina carebafe? NIISO! bagile avavago gohon. NIISO! bagile mamao siasionu, od mabezoda IAD oi asa-momare poilape. NIIASA! Zodameranu ciaosi caosago od belioresa od coresi ta beramiji.

Le midi, le premier, est comme le troisième ciel composé de piliers de jacinthes. Les anciens y sont devenus puissants. Je les ai préparés pour ma propre justice, dit Satan. Ceux dont la longue vie sera comme des boucliers contre le dragon qui assaille et comme la moisson d'une veuve. Combien sont-ils, ceux qui demeurent en la gloire de la terre, qui vivent et qui ne verront

jamais la mort, jusqu'à ce que cette maison tombe et que le dragon se perde? Venez car les tonnerres ont parlé. Venez car les couronnes du temple et l'habit de celui qui est, qui fut et qui sera couronné sont divisés. Venez, apparaissez à l'effroi de la terre et à notre consolation et à ceux qui sont préparés.

La neuvième clé

La neuvième clé met en garde sur l'emploi de substances, de dispositifs ou de pharmacies qui pourraient conduire à l'illusion et à l'asservissement subséquent du maître. Une protection contre des fausses valeurs.

Micaoli beranusaji perejela napeta ialapore, das barinu efafaje Pe vaunupeho olani od obezoda, soba-ca upaahe cahisa tatanu od tarananu balie, alare busada so-bolunu od cahisa hoel-qo ca-no-quodi cial. Vaunesa aladonu mom caosago ta iasa olalore gianai limelala. Amema cahisa sobra madarida zod cahisa! Ooa moanu cahisa avini darilapi caosajinu: od butamoni pareme zodumebi canilu. Dazodisa etahamezoda cahisa dao, od mireka ozodola cahisa pidiai Colalala. Ul ci ninu a sobame ucime. Bajile? IAD BALATOHE cahirelanu pare! NIISO! od upe ofafafe; bajile a-cocasahe icoresaka a uniji beliore.

Une garde puissante de feu, armée d'épées flamboyantes à deux tranchants, (les gardes portent fioles de courroux pour deux temps et demi et ils ont des ailes d'absinthe et de moelle de ,sel)a posé les pieds à l'ouest et les gardes avec leurs ministres se dénombrent. Ils recueillent la mousse sur la terre comme le ri~e recueille son trésor. Maudits sont-ils car ils sont les iniquités!

Dans leurs yeux sont comme des meules plus grandes que la terre et de leurs bouches se répandent des océans de sang. Leurs têtes sont couvertes de diamants et sur leurs bras sont des manches de marbre. Heureux celui devant qui ils ne froncent pas le sourcil. Pourquoi? Le dieu de justice se réjouit en eux! Venez, mais sans vos fioles, car le temps est, tel qui requiert consolation.

La dixième clé

La dixième clé crée le déchaînement de la violence et de la colère. Dangereux à utiliser, à moins qu'on ait appris à se protéger!

Coraxo cahisa coremepe, od belanusa Lucala azodiazodore paebe Soba iisononu cahisa uirequo ope copehanu od racalire maasi bajile caosagi; das yalaponu dosiji od basajime; od ox ex dazodisa siatarisa od salaberoxa cynuxire faboanu. Vaunala cahisa conusata das daox cocasa o Oanio yore vohima ol jizod-yazoda od eoresa cocasaji pelosi molui das pajeipe, laraji same darolanu matorebe cocasaji emena. El pataralaxa yolaci matabe nomiji mononusa olora jinayo anujelareda. Ohyo! ohyo! noibe Ohyo! caosagonu! Bajile madarida i zodirope cahiso darisapa!

NIISO! caripe ipe nidali!

Les tonnerres de jugement et de colère sont dénombrés et sont hébergés dans le Nord sous l'apparence d'un chêne dont les branches ont des Nids, de lamentations et de larmes accumulées pour la terre. Les nids brûlent nuit et jour et vomissent des têtes de scorpions et du soufre ardant mélangé de poison. Ceux-là sont les tonnerres qui en un instant grondent cent fois le nombre de vagues qui ne se reposent pas, ni ne connaisse aucun temps ici. Un rocher produit mille, de même que le cœur de l'homme produit ses pensées. Malheur, malheur, oui, malheur sur la terre! Parce que son iniquité est, fut et sera grande. Venez. Mais sans bruits.

La onzième clé

La onzième clé est employée annoncer la résurrection des morts et assure une vie au-delà de la tombe. Lier à la terre. Un appel funéraire.

Oxiayala holado, od zodirome O coraxo das zodiladare raasyo. Od vabezodire cameliaxa od bahala: NIISO! salamanu telocahe! Casaremanu hoel-qo, od ti ta zod cahisa soba coremefa i ga.

NIISA! bagile aberameji nonuçape. Zodacare eca od Zodameranu! odo cicale Qaa! Zodoreje, lape zodiredo Noco Mada, hoathahe Saitan!


Le grand siège à gémi, et ils étaient cinq tonnerres qui ont volé à l'est. Et l'aigle a parlé et a crié à haute voix, venez de la maison de la mort. Venez, car j'ai une préparation pour vous. Venez donc et apparaissez. Ouvrez les mystères de votre création. Soyez-moi amicaux, car je suis le serviteur du même, votre dieu, le véritable adorateur de Satan.

La douzième clé

La douzième clé est employée pour décharger ses propres déplaisirs contre le besoin de misère de l'homme, et pour amener tourment et courroux aux précurseurs de châtiments.

Nonuci dasonuf Babaje od cahisa ob hubaio tibibipe? alalare ataraahe od ef! Darix fafenu mianu ar Enayo ovof! Soba dooainu aai i VONUPEHE. Zodacare, gohusa, od Zodameranu.

Odo cicale Qaa! Zodoreje, lape zodiredo Noco Mada, hoathahe Saitan
!

0 vous qui régnez dans le sud et qui étés les lampes de douleur, renouez vos ceintures et visitez-nous. Faites descendre votre cortège de l'enfer afin que le seigneur des abîmes soit exalté, dont le nom parmi vous est colères. Venez donc et apparaissez. Ouvrez les mystères de votre création. Soyez-moi amicaux, car je suis le serviteur du même, votre dieu, le véritable adorateur de Satan.

La treizième clé

La treizième clé est employée pour rendre les stériles lascif et vexer ceux qui nieraient les plaisirs de chairs.

Napeai Babajehe das berinu vax ooaona larinuji vonupehe doalime: conisa olalogi oresaha das cahisa afefa. Micama isaro Mada od Lonu-sahi-toxa, das ivaumeda aai Jirosabe. Zodacare od Zodameranu. Odo cicale Qaa! Zodoreje, lape zodiredo Noco Mada, hoathahe Saitan!

Aux vous épées du sud qui avez des yeux afin d'attiser le courroux du péché, enivrant les hommes qui n'ont pas bu. Contemplez la promesse de Satan et son pouvoir qui a nom parmi vous: amer aiguillon. Venez donc et apparaissez. Ouvrez les mystères de votre création. Soyez-moi amicaux, car je suis le serviteur du même, votre dieu, le véritable adorateur de Satan.

La quatorzième clé

La quatorzième clé est un appel à la vengeance et à la manifestation de la justice.

Noroni bajihie pasahasa Oiada! das tarinuta mireca ol tahila dodasa tolahame caosago homida:

das berinu orocahe quare: Micama! Bial! Oiad; aisaro toxa das ivame aai Balatima. Zodacare od Zodameranu! Od cicale Qaa! Zodoreje, lape zodiredo Noco Mada, hoathahe Saitan!


0 vous les fils de la fureur, les filles des justes, qui sont assis et qui affligent de vieillesse toutes les créatures de la terre. Voilà la voix de Satan la promesse qui a nom parmi vous: furie et ou justice extrême. Venez donc et apparaissez. Ouvrez les mystères de votre création. Soyez-moi amicaux, car je suis le serviteur du même, votre dieu, le véritable adorateur de Satan.

La quinzième clé


La quinzième clé est la résolution d'accepter et de comprendre les maîtres dont leurs devoirs sont de mentire en gérant des recherches de dieux spirituels.

Ilasa! tabaanu li-El pereta, casaremanu upaahi cahisa dareji; das oado caosaji oresacore: das omaxa monasaçi Baeouibe od emerajisa Iaiadix. Zodacare od Zodameranu! Odo cicale Qaa.

Zodoreje, lape zodiredo Noco Mada, hoathahe Saitan!


0 toi le gouverneur de la première flamme, qui a sous tes ailes la terre de sécheresse. Toi qui reconnais le grand nom de rectitude et le sceau de faux honneurs. Venez donc et apparaissez.

Ouvrez les mystères de votre création. Soyez-moi amicaux, car je suis le serviteur du même, votre dieu, le véritable adorateur de Satan.

La seizième clé

La seizième clé donne la reconnaissance des contrastes merveilleux présent sur terre, et de l'abondance de ces dichotomies.

[i]Ilasa viviala pereta! Salamanu balata, das acaro odazodi busada, od belioraxa balita: das inusi caosaji lusadanu emoda: das ome od taliobe: darilapa iehe ilasa Mada Zodilodarepe. Zodacare od Zodameranu. Odo cicale Qaa: zodoreje, lape zodiredo Noco Mada, hoathahe Saitan!
[/i]
0 toi la seconde flamme, la maison de justice, qui a ton commencement de gloire et qui consolera les justes. Toi qui marche sur la terre avec des pieds de feu qui comprennent et désunissent les êtres. Tu es grand par le dieu qui atteint et conquiert. Venez donc et apparaissez. Ouvrez les mystères de votre création. Soyez-moi amicaux, car je suis le serviteur du même, votre dieu, le véritable adorateur de Satan.

La dix-septième clé

La dix-septième clé est employée pour éclairer les transis et détruire par la révélation.

Ilasa dial pereta! soba vaupaahe cahisa nanuba zodixalayo dodasihe od berinuta faxisa hubaro tasataxa yolasa: soba Iad i Vonupehe o Uonupehe: aladonu dax ila od toatare! Zodacare od Zodameranu! Odo cicale Qaa! Zodoreje, lape zodiredo Noco Mada, hoathahe Saitan!

0 toi la troisième flamme dont les ailes sont des épines pour exciter le tourment et qui a myriades de lampes vivantes qui te précèdent. Toi dont le dieu est le courroux en colère, Ceins tes reins et écoute. Venez donc et apparaissez. Ouvrez les mystères de votre création.

Soyez-moi amicaux, car je suis le serviteur du même, votre dieu, le véritable adorateur de Satan.

La dix-huitième clé

La dix-huitième clé ouvre les portes de l'enfer et fait surgir Lucifer et sa bénédiction.

Ilasa micalazoda olapireta ialpereji beliore: das odo Busadire Oiad ouoaresa caosago:

casaremeji Laiada eranu berinutasa cafafame das ivemeda aqoso adoho Moz, od maoffasa.

Bolape como belioreta pamebeta. Zodacare od Zodameranu! Odo cicale Qaa. Zodoreje, lape zodiredo Noco Mada, hoathahe Saitan!


0 toi grande lumière et flamme brûlante de consolation qui ouvre la gloire de Satan jusqu'au centre de la terre. Toi en qui demeurent les secrets de la vérité. Toi qui en ton royaume es appelée joie sans mesure. Sois-moi une fenêtre de consolation! Venez donc et apparaissez.

Ouvrez les mystères de votre création. Soyez-moi amicaux, car je suis le serviteur du même, votre dieu, le véritable adorateur de Satan.

La dix-neuvième clé

La dix-neuvième clé concerne la grande balance naturelle de la terre, la loi du marchée, et de la jungle. Elle démasque toute hypocrisie et moralisateurs afin qu'ils deviennent les esclaves de celle-ci. Elle met en avant la plus grande effusion de colère sur les malheurs, et pose les fondations de la réussite pour l'amant de la vie.

Madaritza das perifa LIL cahisa micaolazoda saanire caosago od fifisa balzodizodarasa Iaida.

Nonuca gohulime: Micama adoianu MADA faoda beliorebe, soba ooaona cahisa luciftias peripesol, das aberaasasa nonucafe netaaibe caosaji od tilabe adapehaheta damepelozoda, tooata nonucafe jimicalazodoma larasada tofejilo marebe yareyo IDOIGO, od torezodulape yaodafe gohola, Caosaga, tabaoreda saanire, od caharisateosa yorepoila tiobela busadire, tilabe noalanu paida oresaba, od dodaremeni zodayolana. Elazodape tilaba paremeji peripesatza, od ta

qurelesata booapisa. Lanibame oucaho sayomepe, od caharisateosa ajitolorenu, mireca qo tiobela lela. Tonu paomebeda dizodalamo asa pianu, od caharisateosa aji-la-tore-torenu paracahe a sayomepe. Coredazodizoda dodapala od fifalazoda, lasa manada, od faregita bamesa omaosa. Conisabera od auauotza tonuji oresa; catabela noasami tabejesa leuitahemonuji.

Vanucahi omepetilabe oresa! Bahile? Moooabe OL coredazodizoda. El capimao itzomatzipe, od cacocasabe gosaa. Bajilenu pii tianuta a babalanuda, od faoregita teloca uo uime. Madariatza, torezodu !!! Oadariatza orocaha aboaperi! Tabaori periazoda aretabasa! Adarepanu coresata dobitza! Yolacame periazodi arecoazodiore, od quasabe qotinuji! Ripire paaotzata sagacore!

Umela od peredazodare cacareji Aoiveae coremepeta! Torezodu! Zodacare od Zodameranu, asapeta sibesi butamona das surezodasa Tia balatanu. Odo cicale Qaa, od Ozodazodama pelapeli IADANAMADA!


0 vous cieux ,qui demeurez dans le premier Aether, vous êtes puissants dans les régions de la terre et vous exécutez le jugement de Satan! A vous, il est dit: voyez la face de Satan, votre dieu, le commencement de la consolation, dont les yeux sont la brillance des étoiles. Lui qui vous a donné le gouvernement de la terre et sa diversité indicible, en vous pourvoyant d'une force intelligence qui peut tout disposer selon la providence de celui qui est assis sur le trône infernal et qui se dressa au commencement, disant: que la terre soit gouvernée par régions et qu'elle soit divisée, de sorte que sa gloire soit toujours ivre et tourmentée en elle-même. Que son orbe coure avec les étoiles, et qu'elle serve en fille de service. Qu'une saison en confonde une autre, et qu'aucune créature ne se ressemble, ni sur elle ni en elle. Que tous ses membres diffères entre eux par leurs qualités, et que nulle créature ne soit l'égale d'une autre. Les créatures raisonnables de la terre, qu'elles s'affligent et qu'elles se déracinent les unes les autres, et que les demeures oublient leurs noms. L'œuvre de l'homme et sa pompe, qu'elles soient effacées. Que ses édifices deviennent des tanières pour les bêtes des champs. Que l'intelligence de la terre soit confondue par les ténèbres ! Pourquoi? Je me repens d'avoir crée l'homme.

Pour un temps, que la guerre soit reconnue, pour un autre temps, qu'elle soit éloignée, parce qu'elle est le lit d'une putain, et la demeure de Lucifer. 0 vous porte de l'enfer, ouvrez vous. Les paradis qui sont au-dessous de vous, faites qu'ils vous servent! Gouvernez ceux qui gouvernent. Abattez ceux qui tombent! Accroissez avec ceux qui accroissent et détruisez ce qui est pourri! Faites que nul lieu ne demeure en seul nombre. Ajoutez et diminuez jusqu'à ce que les étoiles soient dénombrées!

Dressez-vous, Venez, et apparaissez devant l'alliance de sa bouche, qu'il nous a jurée en sa justice. Ouvrez les mystères de votre création et faites que nous participons à la sagesse immaculée