Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit

la radiesthésie est la prise de conscience, la sensation des vibrations ou des radiations émises par un être vivant ou minéral.Cette science est généralement associé à l’usage d’un pendule.

Le pendule est un amplificateur de la perception. C’est le prolongement de la main qui réagit à l’aura, à la vibration d’onde. Comme beaucoup d’individu ont perdu la sensibilité requise pour agir directement avec les mains, ils préfèrent accroître la perception soit la chance de réussite, en utilisant un amplificateur soit un pendule.

Le choix du pendule doit se faire parmi différents modèles existants soit lourds, légers, métalliques, en cristal, pointus, etc. Vous devez donc vous accorder aux vibrations du pendule. C’est indispensable, si vous désirez réussir les expériences à venir. Une fois fait, il doit rester uniquement a votre possession au risque de perturber sa sensibilité, personnellement, le mien est en cristal, symbole de la pureté et de la fragilité, c'est un choix personnel....

Vous devez découvrir la longueur exacte de la chaînette qui est reliée à votre pendule. Lorsque vous sentez une vibration particulière, vous savez dès lors que votre pendule répond à vos vibrations initiales.
Tenir la chaînette entre le pouce et l’index de la main droite et attendre que le pendule s’immobilise. S’il le faut raccourcir ou allonger la chaînette selon vos vibrations.

Posez le majeur gauche contre le plexus solaire : au bas des côtes, au milieu avant la démarcation de la taille.
Posez ensuite le majeur gauche sur le troisième œil : entre les sourcils. Le pendule doit rester immobile. S’il bouge, votre chaînette n’est pas à la bonne longueur.
Si vous réussissez à l’immobiliser, le pendule va répondre à vos questions.

Interprétation

Vous formulez votre interprétation personnelle. Exemple : oui, le pendule devra décrire un cercle dans le sens d’une montre. Non, ce sera du sens inverse. Si le pendule oscille d’un côté ou de l’autre. Vous manquez de concentration ou votre consultant est aussi inférant.

Posez vos questions dans une pièce bien aérées, sans bruit autour de vous et, surtout soyez détendu. Lorsque vous aurez déterminé le mouvement du pendule pour obtenir votre réponse, vous serez surpris des résultats.

(*)Les radiesthésistes

Le mot "Radiesthésie" a été inventé en 1890 par l’Abbé Bouly et a été officiellement reconnu en 1922. Il vient de "radius" qui signifie rayon, rayonnement et "aisthesis" qui signifie sensibilité. Radiesthésie signifie donc sensibilité aux rayonnements, on peut remonter très loin dans l’histoire et constater l’utilisation d’instruments de mesure tels que le pendule ou les baguettes de sourcier. C’est au XIXe siècle que de nombreux savants se sont penchés sur la vibration des corps, qu’ils soient minéraux, végétaux ou animaux. Des expériences très sérieuses ont permis de poser les bases de la géobiologie et des différentes mesures que peut faire le radiesthésiste. Cependant, cette démarche n’a pu mettre en évidence un véritable système de mesures, malgré l’échelle de Bovis, ni la reproductibilité des phénomènes d’une manière suffisamment fiable pour que la radiesthésie soit véritablement reconnue comme une science.

La radiesthésie est fondée sur le principe qui veut que tout corps émette des radiations. Le pendule détecte ces radiations et les analyse pour le radiesthésiste (on peut aussi utiliser une baguette de sourcier, une antenne de Lecher et bien d’autres objets). 80% des personnes ont une sensibilité suffisante pour faire de la radiesthésie. Certains sourciers travaillent à mains nues et sentent la présence de l’eau à un fourmillement dans leurs mains, comme les magnétiseurs lorsqu’ils travaillent sur quelqu’un. Mais la plupart des radiesthésistes préfèrent le pendule ou d’autres supports, qui leur permettent à la fois de rechercher et de mesurer. La recherche s’effectue en général sur le terrain, mais les plus doués des radiesthésistes peuvent aussi travailler sur carte. Des résultats étonnants ont été mesurés par des scientifiques au cours de recherches sur carte. Aujourd’hui, toutes les armées utilisent encore ce procédé, même si elles ne s’en vantent pas. Mais chercher et trouver ne suffit pas, il faut aussi mesurer. Quel est l’intérêt par exemple de trouver de l’eau dans un jardin si elle se trouve très profond sous le sol et que son débit est faible ?

(*)Chercher avec son pendule

Depuis les temps les plus reculés, le pendule est utilisé pour chercher toutes sortes de choses, de l’eau, des ressources minières et même des personnes disparues. Aujourd’hui encore, même les personnes les plus cartésiennes n’hésitent pas à faire venir un sourcier pour trouver de l’eau dans leur jardin. Mais avant de vous lancer dans des recherches complexes, un bon exercice consiste à demander à qqn de cacher dans une pièce, puis dans tout l’appartement/toute la maison, un objet que vous devez retrouver à l’aide de votre pendule.

Comment faire pour chercher ou repondre?

Le pendule doit obeir a un code que vous avez établi avant, il répond a des principe simple, c'est a dire, oui, non, nul etc....
si il tourne dans le sens des aiguilles d'un montre, c'est oui, le contraire, c'est non et si il reste immobile, c'est nul.... c'est un exemple, bien sûr, a vous de choisir votre propre code.....

(*)Mesurer avec le pendule

Le pendule est avant tout un instrument de mesure. Recherche et mesure pour être précis. Mesurer avec un pendule est très simple, il suffit d’avoir les diagrammes qui vont bien. Les plus efficaces sont en demi-cercle, qui mêle en noir une échelle de Bovis et en bleu les pourcentages de taux de santé :
Vous pouvez vous confectionner les mêmes diagrammes en quelques clics de souris sur votre ordinateur, avec des graduations en mètres ou centimètres pour évaluer des distances, des graduations en pourcentages, bref tout ce qui vous passe par la tête. Certains radiesthésistes préfèrent les règles à plusieurs graduations, mais le cadran a l’avantage d’être mieux adapté aux mouvements du pendule, qu’il suffit de placer à l’origine des traits en bas au centre et de laisser se balancer sur la bonne graduation pour obtenir la mesure.

(*)Comme tout instrument de mesure, le pendule a son échelle propre. La radiesthésie est, l’art de mesurer la vibration qu’émettent les corps. Il fallait encore une échelle pour déterminer cette vibration. Mais si toute la communauté rad évoque l’échelle de Bovis, il est très difficile de trouver des informations sur l’origine de celle-ci. Alfred Bovis était un ingénieur français qui a participé à des recherches sur les pyramides et s’est intéressé au processus de momification, selon certains évoquent des analogies entre ses unités et les angströms, mais cela ne semble pas très sérieux. Considérons donc que l’échelle de Bovis est une convention radiesthésique permettant d’évoquer la notion de taux vibratoire dans une représentation commune à la plupart des radiesthésistes.

Mais qui dit convention dit aussi absence d’unité étalon. Il est fréquent aujourd’hui de constater des résultats très différents sur une même mesure en Bovis. Même les experts ne sont pas d’accord, certains considérant que les taux vibratoires se sont globalement élevé ces derniers temps, d’autres continuant à travailler sur les mêmes bases. Ce qui semble rester constant, en revanche, est le ratio entre deux mesures. Dans son livre, Landspurg explique que le taux vibratoire général de notre Terre s’est élevé à 12000 après les attentats du 11 septembre et que seules les personnes qui vibrent à ce taux se sentent bien ici bas. Selon lui, avant, le taux général était de 10000. D’autres parlent plutôt d’un taux de 7500 pour la plupart des êtres humains en bonne santé. Les lieux porteurs de maladie ou mal situés peuvent descendre vers 4000 voire plus bas. Les lieux à haute énergie, comme les cathédrales, vibrent au-dessus de 50000. Mais les radiesthésistes du début du siècle mesuraient le labyrinthe de la cathédrale de Chartres à 18000 là où l’on compte 80000 aujourd’hui. Est-ce une évolution du système de mesure ou une élévation des taux ?

(*)source : sur différents sites sur le net

Je pratique le pendule depuis l'age de 17 ans, et j'utilise pas de cartes ni de graphiques, je ne cherche pas d'eau non plus, je répond a des personnes qui me sollicitent, je n'en fait pas un métier mais c'est une passion, libre a vous d'y croire ou non mais c'est vrai que parmi les sourciers, nombreux sont des charlatans qui font payer cher leurs interventions....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :