Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Compteur

compteur gratuit



Le Pentagramme ( pentagonal, pentalpha) est utilisé en magie depuis la nuit des temps... Il est rattaché au symbolisme du nombre cinq, symbole de l'homme: la figure humaine s'y inscrit, les 4 membres dominés par la tête, représentant l'esprit qui commande aux 4 éléments.

Dans certaines traditions, il représente aussi le silence de l'initié : les 5 pointes figurent les 5 années de silence et d'études précédant l'initiation .

Il représente aussi l'esprit, le feu, l'eau, l'air, et la terre

Lorsqu'il est inversé (pointe vers le bas) il devient emblême de la destruction et rattaché à Baphomet, symbole des forces Sataniques.

Un pentacle est un pentagramme encerclé.(Une étoile a cinq branches)

Les pentacles sont souvent des références mathématiques. Le plus célèbre, si l'on peut dire est le pentacle associé au nombre d'or. En effet il est censé donner une puissance phénoménale au détenteur du pentacle.

Le pentacle droit

Il était le signe des Pythagoriciens pour qui il représentait l'harmonie, la beauté, la perfection.
Plus tard, il fut pour les gnostiques, le symbole des cinq éléments (esprit, terre, eau, feu et air).
Certains affirment qu'en Europe, ce serait un symbole païen en rapport direct avec le principe féminin universel ou Féminin sacré (les anciennes civilisations vouaient un culte à la nature et à la terre nourricière), il a été dénaturé en symbole satanique par l'Église, afin d'éradiquer le paganisme et de convertir les populations au christianisme. Cette thèse est évoquée dans le roman Da Vinci Code.



Cette théorie peut être nuancée :

* le flou du terme « symbole païen » : l'Europe n'est pas composée
d'une civilisation « païenne » unique utilisant les mêmes symboles ;
* l'absence totale de pentagrammes en-dehors des ouvrages de magie,
ce qui prouve qu'il ne s'agit que d'un symbolisme réservé à des
groupes restreints utilisant une symbolique d'inspiration antique
(pythagoricienne notamment) ;
* dans ce cadre, le symbolisme sexuel du pentagramme n'est pas celui
de la féminité, mais de l'androgynie, le chiffre 5 signifiant la somme du
pair (féminin) et de l'impair (masculin).

A présent, la symbolique de l'étoile à cinq branches est le plus souvent interprétée comme symbole de la magie noire ou du satanisme si la pointe regarde vers le bas. Malgré tout, il doit être précisé que l'étoile à cinq branches ne revêt cette signification que si aucune de ses branches ne pointe vers le haut (voir pentacle inversé). Dans le cas contraire, le symbole est censé être celui de l'énergie positive et de l'élévation spirituelle.
Le pentagramme est en effet alors considéré comme un signe d'invocation, permettant de faire venir en la présence de l'invocateur un démon ou un ange, suivant que l'on pratique la magie noire ou blanche. Généralement, l'étoile est alors inscrite dans un cercle.
Le pentacle joue aussi un rôle très important dans la symbolique franc-maçonnique : « l'étoile flamboyante ». Les angles étant remplis de rayons (ou de flammes) ainsi qu'un « G » (signifiant Gnose, « connaissance ») inscrit au centre de l'étoile: elle représente « le soleil, qui éclaire la terre de ses rayons et fait profiter l'humanité de ses bienfaits, en procurant à tous les habitants de la terre la vie et la lumière »
Enfin, pour d'autres il représente une puissance occulte universelle. Généralement porté autour du cou, il peut cependant être gravée, dessinée ou brodée sur des petits supports variables et transportables sur soi, la figure peut exprimer des idées ou des êtres idéalisés. Le pentacle est censé faire entrer en « résonance » son porteur avec la puissance universelle figurée.

Le pentacle inversé

Il est utile d'apporter comme thèse que la cinquième branche représenterait l'esprit, l'âme ou une forme quelconque de spiritualité en tant que cinquième élément. Ainsi, la représenter en bas signifierait en fait principaliser soit le diable, soit le mal. On peut aussi y voir un rejet de la spiritualité et de son élévation, pour adopter une pensée plutôt matérialiste. Il y a aussi d'autres utilisations possibles en sorcellerie par exemple en cherchant à augmenter ses avoirs ou à matérialiser une pensée. L'idée qui y est associée est que l'énergie est posée sur le monde physique, plutôt que l'inverse (pentacle droit).
Il a aussi été utilisé en amulette par Gerald Gardner dans son mouvement wiccan pour représenter un membre qui pratique la sorcellerie. Les membres du premier degré portant le symbole à l'endroit, du second à l'envers.
Aussi, dans cette position, il représenterait également le dieu cornu toujours dans le milieu wiccan, qui rappelle sans équivoque le dieu Baphomet dans d'autres organisations. En effet, il peut, avec un peu d'imagination, représenter la tête d'un bouc : les deux cornes (en haut), les oreilles pointues (latérales) et la barbichette (en bas). Le bouc est associé à la nature et au symbole masculin (à l'opposé de la Déesse). Cependant, le dieu cornu est plus souvent représenté dans un pentacle droit, mêlant le symbole des cinq éléments, 5 sens, et l'élévation spirituelle, avec les cornes de fertilité.

Les éléments

L'Esprit (à l'endroit)
L'Esprit symbolisé sur le pentacle est associé aux transformations spirituelles, à la neutralité, à l'engendrement de la création (donc à l'engendrement des autres éléments). Il est soit conjoint avec le Feu et l'Eau, qui ensemble forment la majeure partie de la combustion cellulaire nécessaire à la vie, ou encore à la Terre et l'Air pour un système plus écologique. Considéré comme supérieur aux autres éléments, il déterminera par sa position supérieure l'orientation morale positive du détenteur. Il situe aussi l'énergie finale vers le macrocosme (ici comme étant l'univers). Il est à la fois masculin et féminin.

Le Feu (Mâle)
Le Feu est généralement conjoint avec l'Air et 'Esprit pour renforcer le coté male, ou encore opposé latéralement à l'eau par la barre horizontale pour stabiliser; il représente l'action, la force, la puissance surtout destructive.

L'Eau (Femelle)
Généralement conjointe avec la Terre et l'Esprit pour renforcer le côté féminin, elle (féminine) représente la passivité, la douceur, la magie et la puissance surtout magique.

L'Air (Mâle)
Généralement conjoint en opposition avec la Terre pour stabiliser l'énergie, il représente le raisonnement actif, l'intelligence, la puissance surtout créatrice. Il peut aussi être conjoint avec l'Eau et l'Esprit.

La Terre (Femelle)
Elle représente le raisonnement passif, l'endurance et la solidité, la puissance surtout absorbante et physique.

L'Esprit (À l'envers)
Comme expliqué plus haut brièvement, on fera appel à ce positionnement pour désigner une position morale décadente. Décadente signifie ici bien sûr tout ce qui est axé sur la vie physique plutôt que spirituel : Cela englobe le sexe, la consommation, la douleur... etc. D'une certaine manière, un sorcier peut considérer l'utilisation d'une telle symbolique pour signifier un dégoût pour la spiritualité, paradoxalement : son appréciation de la vie, ou encore pour manifester un désir de matérialisation intense. Sous certaine optique, il est un peu moins diabolique que le prétend le christianisme qui a sans doute taché pour de bon de négativité son égrégore.